Aux Hommes et aux Femmes qui cheminent vers la Sexualité Sacrée

Dès l'adolescence, je sentais en moi une "connaissance" de la sexualité sacrée. Comme une mémoire intime et solide, qui me montrait à quoi ressemblerait une sexualité profondément enracinée dans l'amour et la célébration des énergies féminines et masculines.

J'avais la certitude que toutes les femmes avaient aussi en elles cette connaissance. Était-ce une projection ? Et peut-on parler d'une connaissance ?

Au fond, cette connaissance était une connexion avec mes aspirations les plus élevées concernant la sexualité.

 

 

Tout cela, je le sens encore aujourd'hui. Et c'est lors d'un échange vibrant avec Zeyno Arcan, - artiste de l'âme initiée au Tantra - que mes intuitions ont trouvé un écho et une validation.

Quelle joie d'entendre de la bouche d'une initiée aux traditions ancestrales les enseignements qui vivent au fond de moi. Pour cela j'ai beaucoup de gratitude et de reconnaissance envers Zeyno, qui a partagé avec moi les fruits de son vécu. De cet échange est né cet article.

 

En me reliant au collectif des femmes, j'ai la sensation que nous sommes toutes gardiennes de cette précieuse sagesse liée à la sexualité. Cette sagesse est si belle. Pourtant, elle me semble être gardée précieusement dans des sphères non-incarnées. En attendant qu'elle soit accueillie sur terre et honorée, les femmes ne déploient pas en totalité leur puissance et leur amour.

 

Pourquoi ?

Parce qu'elles-mêmes n'assument pas leur connaissance de la sexualité divine.

Durant des générations, les femmes ont été soumises à servir des désirs masculins sans écouter leur plaisir à elles. A force de réprimer leur connaissance, elles l'ont oubliée.

Même celles qui la sentent au fond d'elles ne parviennent pas aisément à l'incarner.

 

Quelle force cela demande, d'écouter cette connaissance intérieure, de l'exprimer à l'homme, et de l'incarner jusqu'à ce qu'elle transforme des siècles de sexualité conditionnée !

Car cette sexualité sacrée est radicalement différente de la sexualité courante.

L'homme comme la femme se sont accommodés d'un acte sexuel relativement court, auquel on arrive quasiment directement sans passer par l'étape préliminaire, qui se termine en éjaculation (ou perte de l'énergie de vie) et qui bien souvent ne comble pas la femme dans toutes les dimensions de son être.

 

Aurait-on oublié que l'homme et la femme fonctionnent différemment sexuellement ?

Un homme peut avoir une érection en quelques secondes à la simple vue d'une femme.

Il se sent alors prêt pour une pénétration ! En quelques secondes...

Quant à la femme, tout son être demande à être aimé, caressé, choyé avec sensualité, amour, passion et une infinie délicatesse. C'est alors que son cœur peut doucement s'ouvrir, ainsi que son âme... et, enfin, son sexe.

 

Tant que nous n'honorerons pas le divin fonctionnement de l'être féminin, nous nous priverons d'une sexualité sacrée.

 

 

Alors que faire ?

 

« La Femme est la poudre, l'Homme est l'allumette » ,

m'a dit mon amie Zeyno.

 

L'homme a en lui la flamme du désir.

La femme peut devenir un feu ardent selon comment l'échange se déroule.

 

Le rôle de l'homme, s'il souhaite vivre un acte sexuel sacré avec sa compagne, commence par « l'allumage » : l'homme est invité à offrir et transmettre la chaleur de son feu à la femme.

 

Avec une extrême vigilance : s'il oublie qu'elle fonctionne différemment de lui, il sera tenté de vouloir exciter ses organes sexuels pour lui mettre le feu. Or cela risque d'être totalement inapproprié. La connexion des cœurs et des âmes n'aura pas eu lieu. Le rythme du sexe féminin n'aura pas été respecté, on ne lui aura pas laissé le temps de se sentir en confiance. Il n'aura pas eu la possibilité de s'ouvrir comme une rose qui désire goûter la chaleur du soleil.

 

« L'allumage » consiste à entrer en contact avec le corps de la femme dans le plus grand amour. L'homme est invité à donner à sa compagne toute la tendresse, la douceur, le soin, la délicatesse, la sensualité, la ferme présence dont elle a besoin pour être vraiment prête à l'accueillir dans sa force solaire.

C'est le don nécessaire à la réalisation de son désir le plus ardent : être accueilli, aimé, recueilli, béni par une source d'amour si profonde qu'elle a le pouvoir de guérir.

 

L'être de la femme est détenteur de cette source d'amour inconditionnel.

Cette source est un Graal, un espace énergétique qui ne s'éclaire que lorsque nous choisissons de le rencontrer.

 

 

La sexualité sacrée est un choix.

 

Pour la femme, c'est d'abord le choix d'écouter attentivement son corps, son cœur et son âme.

Puis c'est le choix de respecter ce qu'elle sent. Elle est invitée à trouver la force d'assumer jusqu'au bout ce que souhaitent son corps, son cœur et son âme. Elle est invitée à l'exprimer à l'homme, et à être gardienne du respect de son être. Elle a les rênes du changement de paradigme sexuel. Si elle les lâche, les conditionnements habituels reprennent place.

 

 

Pour l'homme, c'est le choix d'honorer le féminin, pour vivre une danse d'amour qui soit équilibrée dans le donner et le recevoir, et qui les emmène tous les deux dans une dimension supérieure. C'est le choix de maîtriser sa gestion de l'énergie de vie contenue dans son sperme, pour profiter pleinement des initiations qu'elle lui propose en circulant à l'intérieur de lui.

 

 

Pourquoi parle-t-on de retenir l'éjaculation ?

 

Les hommes, vous en parlerez sûrement mieux que moi.

Le sperme est un concentré de pure vie. Il a une puissance créatrice inouïe. Il est le point de départ de la vie. Il contient une énergie extrêmement puissante.

 

Garder cette énergie à l'intérieur de soi, c'est lui donner la possibilité de diffuser toute sa puissance à travers le corps.

Je peux comprendre que ce soit difficile de rester avec une telle dose d'énergie en soi.

 

Le challenge réside dans la question « que faire de cette énergie ? »

Justement. Pourquoi vouloir en faire quelque chose ? Et si elle était là pour vous aider à vibrer, rayonner et incarner la force de votre virilité, la puissance de votre être ?

 

Alors plutôt que de vouloir faire quelque chose avec cette énergie, il me semble qu'il vous est proposé de la sentir, de suivre son mouvement à l'intérieur, de goûter son intensité, de respirer dans sa force.. de méditer avec, l'invitant à rayonner, à monter doucement le long de votre corps puis de redescendre, ainsi jusqu'à ce que sa force se répartisse dans chacune de vos cellules.

 

Cela vous permet d'intégrer cette force afin qu'elle fasse partie de vous et qu'elle diffuse sa lumière et son amour à travers vous.

Progressivement, cela vous permettra de vivre avec votre compagne des échanges sexuels de plus longue durée, dont l’apothéose ne se limitera pas à une perte d'énergie, mais ressemblera à l'expression ultime de l'amour qui vous unit.

 

 

Ouf, ça fait du bien d'avoir dit tout ça.

Je me sens plus que jamais prête à assumer les connaissances intérieures auxquelles j'accède à propos de la sexualité, et à les vivre.

 

Je rends grâce à Zeyno qui a divinement confirmé mon intuition en cette puissante journée du 11/11/11 (11 novembre 2018), ce qui a contribué à ce que je décide de l'incarner.

 

 

Je rêve de savoir que les femmes s'épanouissent abondamment dans la sexualité, accompagnées des hommes qui jubilent de les voir s'étendre dans une douce extase, avant même la pénétration..

Et j'ai même l'élan de vous promettre à vous les hommes, que si vous choisissez d'honorer les réelles aspirations de votre compagne en commençant par lui transmettre la chaleur de votre amour, puis en intégrant la force contenue dans votre sperme pour renforcer la qualité de votre échange, vous goûterez vous aussi aux délices étoilés.. peut-être encore jamais atteints jusque-là.

 

J'ai en même temps beaucoup de compassion pour les hommes qui aspirent à incarner ces changements et qui sont à la fois tellement habitués à d'autres choses qu'il leur est très difficile de transformer leurs comportements.

Quelque part, j'ai vraiment confiance en la puissance de votre choix. Je suis convaincue que si vous choisissez, vous serez soutenus pour y arriver.

 

Quant aux femmes, je vous étreins toutes ensemble dans mes « grands » bras, je vous rends grâce d'avoir gardé au fond de vous cette connaissance sublime, et vous soutiens de tout mon cœur pour l'assumer et la partager avec votre compagnon.

J'honore la patience dont nous avons fait preuve et la Source d'amour qui nous pousse à révéler sa splendeur à travers nous.

 

 

Merci pour ta présence pendant la lecture.

Si tu résonnes avec ces mots, alors je suis en joie de partager avec toi ce qu'ils expriment !

Si ces mots n'ont pas trouvé d'écho en toi, alors je serais heureuse de te lire, pour rencontrer d'autres mouvements de vie.

 

De tout cœur

 

Mareva Cremer

 

PS : Si tu es intéressé-e par des rencontres autour de la sexualité sacréeinscris ton adresse mail dans l'encadré jaune intitulé "Newsletter" en bas à gauche de la page.

 

PPS : Si tu souhaites découvrir l'univers artistique de Zeyno Arcan, clique ici.

  

 

Commentaires: 3
  • #3

    Mareva Cremer (samedi, 17 novembre 2018 18:23)

    Bonjour Paul et Benoît, merci pour vos messages ! Cependant, si vous n'inscrivez pas votre adresse mail (dans l'encadré jaune intitulé "Newsletter" en bas à gauche de la page), je ne pourrai pas vous tenir informés des prochaines rencontres ni vous envoyer la Newsletter.

    Inscrivez votre adresse mail ou envoyez moi un mail !

    De tout cœur
    Mareva

  • #2

    Benoît Masse (jeudi, 15 novembre 2018 12:56)

    Merci pour la merveilleuse information.
    Je veux continuer à recevoir vos info-lettres.
    Merci.

  • #1

    Paul kamgang (jeudi, 15 novembre 2018 09:07)

    j'aimerai faire des rencontres et beaucoup apprendre de la sexualité